La suite de la page Facebook

Rencontre avec Joëlle Rouvrais, propriétaire de la « Maison des Petits sabots »

Écrit par Gilles Boulin
Affichages : 336
Catégorie :
.Rencontre avec Joëlle Rouvrais, propriétaire de la « Maison des Petits sabots »
Après un petit temps de pause suite aux différentes fêtes de fin et début d’année , j’ai décidé de retourner sur le terrain, afin de rencontrer à nouveaux nos amis·e·s commerçants, artisans etc de proximité, ou simple citoyen ayant fait l’actualité ou pas .
Eh oui les fêtes sont terminées ,nous arrivons déjà mi-janvier, que le temps passe vite, trop vite !
Mais nos soucis restent les mèmes...Certains diraient « Emmerdes » , pour rester dans l’actualité .
Et pourtant d’autres restent malgré tout positives, comme Joëlle originaire de Sévigniac , qui a décoré de façon remarquable sa maison et ses fenêtres dans l’esprit de Noël .Grace à cela , elle a fait la « Une » de nos différentes rédactions de notre presse écrite de proximité. Mais aussi de notre groupe Facebook « j’aime Lamballe ». J’ai souhaité ,en savoir plus sur son histoire et l’histoire des petits sabots, décorant joliment sa maison .
Joëlle me raconte « je suis devenue propriétaire de cette maison en 2010 , avant elle appartenait à madame Lanoë . Il y a eu également à une époque un bourrelier , qui a établit son atelier ».
En arrivant je me suis lancé dans la rénovation intérieure de cette maison tout en longueur et sur plusieurs étages .Cela a été un sacré boulot . Je me suis dit qu’il fallait donner « un cachet » particulier à cette maison en décorant sa façade et ses vitres notamment sur les différentes fêtes de notre calendrier. »
 
Mais d’où vous est venue l’idée des petits sabots ?
« j’avais récupéré deux sabots en souvenir de mon papa, je me suis mis à les peindre . »
 
Mais votre papa était sabotier ?
Pas du tout , mon père était facteur. j’en profite aussi pour dire ,que mes parents étaient bénévoles et bienveillant auprès des gens. Quant aux sabots ! j’aime cette chaussure de travail d’un autre temps ,qui sert encore aujourd’hui pour jardiner .
Parla suite , j’en ai trouvé d’autres et j’ai continué à les peindre. Cela m’a donné l’idée de décorer avec , la façade de m’a maison . Je ne pensais pas avoir autant de succès avec les passants. »
 
Donc le « mythe » d’un sabotier ayant vécu dans cette maison disparaît ?
« A priori Oui...mais on peut toujours y croire … ! Je me trompe peut-être . Car cette maison est très ancienne . »
 
Pour autant Joëlle cela n’enlève rien au charme de cette maison, qui est grâce à vous la vedette de ce quartier historique « du Belloir .Le succès avec les passants ne vous dérange pas ?
 
« Vous savez j’aime les gens ,je suis retraitée, j’ai besoin de contact. Fille d’une famille de 6 enfants j’ai toujours eu en moi cet état d’esprit. J’aime côtoyer les gens dans différentes associations.
C'est à l'école primaire laïque a Sevignac que j'ai appris la broderie dès l'âge de 8 ans
Puis Dès 15 ans, Dans les années 70, j’ai également fait du théâtre à l’école privée de Sévigniac.
Aujourd’hui retraitée, je suis dans l’association « Lamballe Accueil » ou je suis inscrite pour effectuer différentes choses comme de la mosaïque, broderie, points suisse .
Je tiens d’ailleurs à remercier Laurence , qui m’a conseillée et aidée pour effectuer différents tableaux en mosaïque . Laurence à « Lamballe Accueil ».,donne plein de cours, Pas seulement de la mosaïque .Mais aussi Peinture sur soie, cartonnage, vitrail...ETC .
Ce club est vraiment un atout important également pour moi qui aime le contact . On ne s’ennuie vraiment pas à Lamballe et je suis vraiment heureux d’y vivre ! »
 
Pour votre information ,tous les 3 mois Joëlle décore la façade et sa maison sur différents thèmes comme Pâques ,Halloween et bien sur Noël . N’hésitez pas à passer et à lui faire un petit coucou ou une petite visite. Elle sera heureuse j’en suis certain de faire un « brin de Cosette » avec vous .
Merci encore à Joëlle Rouvrais pour son accueil et merci pour tout ce qu’elle fait pour nous faire « pétiller les yeux »,nous donner le sourire dans une période parfois compliquée . Bonne et heureuse année 2022 à elle et ses proches .
 
Gilles Boulin