La suite de la page Facebook

« Rencontre avec Pascal Lepeytre référent Départemental pour les Cadets de la Protection Civile des Côtes d'Armor »

Écrit par Gilles Boulin
Affichages : 527
Catégorie :
« Rencontre avec Pascal Lepeytre référent Départemental pour les Cadets de la Protection Civile des Côtes d'Armor »
Cette semaine j’ai eu le plaisir de rencontrer Pascal Lepeytre référent Départemental pour les Cadets de la Protection Civile des Côtes d'Armor Il a bien voulu me rencontrer pour répondre à quelques questions le concernant et concernant la protection civile dans notre département .
En effet il faut savoir que la sécurité civile est d’une utilité importante pour chacun d’entre nous ; Elle a pour objet « la prévention des risques de toute nature, l'information et l'alerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de l'environnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes par la préparation et la mise en œuvre de mesures et de moyens appropriés ... »
C’est pour cette raison que j’ai souhaité le rencontrer .Mais aussi rencontrer la présidente de cette association sur notre territoire de Lamballe -Armor ,qui sera interviewée par la suite .
1) Pouvez-vous me raconter votre histoire ?
Fin 1981, alors que j'attendais la naissance de ma première fille, une question s'est posée ? Que faire si l'accouchement se déclenche? Les gestes de premiers secours appris pendant l'armée ne prévoyait pas ce genre d'événement! Une affiche à la mairie du 19ème arrondissement de Paris indiquait que des cours de secourisme étaient possibles en s'engageant à la Protection Civile.
Je n'ai pas hésité, et après leBNS, à l'époque s'enchaina la ranimation, puis le secours routier.
Les premiers postes de secours, comme la Foire du Trône, la fête à NEU-NEU, la foire à st germain en laye, le défilé du 14 juillet , en poste au Petit Palais sont des souvenirs inoubliables.
Les années ont passé, pris par des fonctions qui ne laissaient plus beaucoup de place, j'ai du laisser le bénévolat un peu de côté.
De retour en Bretagne en 2005, j'ai retrouvé la Protection Civile en commençant par l'Antenne de Plémet, et tout de suite l'engouement est reparti, remise à jour des diplômes, postes de secours plus enrichissants les uns que les autres, esprit d'équipe, renfort sur les autres départements. (Braderie de Lille, Brest 2010, route du rhum, etc.) Mon changement de profession (Taxi, Ambulancier) et déménagement sur Saint-Brieuc m'ont permis de rejoindre l'Antenne de Saint Brieuc.
La aussi, nouveautés, recyclage suite au nouveau référentiel, nouveaux postes de secours, et beaucoup d'heures passées avec une équipe motivée pour réaliser la base départementale.
Des renforts extérieurs dus au Covid, des renforts dus aux inondations, des renforts dus aux tornades dans le Nord, et en mars 2022 premier convoi pour l'UKRAINE.
Cette mission, nous a beaucoup marqué, mes camarades et moi-même malgré que nous étions pour beaucoup des anciens militaires, de voir ces femmes et ces enfants à la gare de LUBLIN nous remercier, nous sourire, ces images resteront à jamais gravées.
Voilà, comme je le dis sur ma page "Bénévole un jour, bénévole toujours « Nous ne sommes pas des héros, nous faisons juste notre passion avec AMOUR ».
 
2) Quelles sont les raisons qui vous ont incitées à rejoindre la Protection Civile des côtes d'Armor ?
Je pense qu’ avoir répondu à cette question dans la première partie, la passion, l'envie d'aider les autres, encadrer les jeunes et cet esprit d'équipe et de cohésion qui est et doit rester une de nos forces.
Aujourd’hui, le fait que la Fédération a permis de développer les sections Cadets , est pour moi une activité qui permettra de faire perdurer les valeurs de la Protection Civile et aussi d’'inculquer à nos jeunes le devoir de mémoire.
C'est avec une grande fierté que j'ai accepté ce poste de Référent Départemental des Cadets, qui est loin d'être une tâche facile à gérer, mais ensemble nous tiendrons le cap!
 
3) La protection civile du 22 est une association loi 1901, pouvez vous me raconter les quelques dates importantesde son Histoire ?
Dans les années 50, la notion de « protection civile » est peu répandue et la population peu sensibilisée à cette problématique. Léon ROBINE en 1958, crée la première association départementale de Protection Civile dans les Côtes du Nord (maintenant Côtes d'Armor), et 5 ans plus tard (1963), 26 autres départements rejoignent le mouvement.. D’autres associations voient le jour partout en France, et en 1964 , le général De Gaulle les rassemble au sein d’un même organisme : la fédération nationale de protection civile(FNPC).
Le 14 novembre 1969, le gouvernement reconnaît cette fédération comme un organisme d’utilité publique. En 1984, la Protection Civile constitue des groupes polyvalents d’intervention, conçus pour aider les populations sinistrées lors de catastrophes naturelles ou industrielles sur le territoire français.
En 1989, son panel de missions s’élargit davantage en proposant des formations de secourisme (avec un objectif d’un million de personnes formées en quelques jours) et des actions de prévention.
Cette même année, avec ses 150 000 adhérents, la fédération nationale de protection civile devient la troisième plus importante fédération d’assistance mondiale.
En 1991, plusieurs diplômes sont créés par la réforme du secourisme, tels que l’Attestation de formation aux premiers secours (AFPS), le Certificat de formation aux premiers secours en équipe (CFAPSE) ou encore le brevet national d’instructeur de secourisme.
En 2004, la Protection Civile se modernise encore plus et développe ses missions. Deux ans plus tard, elle est la première association à obtenir chacun des quatre agréments de sécurité civile.
La Protection Civile des Côtes d'Armor (APC 22) est une association agréée de Sécurité Civile.
En Côtes d'Armor, elle compte 9 antennes locales : Saint-Brieuc, Lamballe, Dinan, Broons, Loudéac, Quintin, Guingamp, Lannion et Paimpol
L'Antenne de LAMBALLE fêtera ses 50 ans 1970/2020 le 7 octobre prochain n'ayant pu le faire en 2020 pour les raisons que l'on connait.
Cela sera l'occasion de remercier les élus et les habitants de Lamballe , pays de Penthièvre pour leur confiance, et aussi l'aide qu’ils ont apportée lors des appels aux dons aux profits des personnes sinistrées.
 
4) Quels sont les critères indispensable pour intégrer La section Cadet créée depuis septembre 2022 dans notre département ?
La section Cadet des Côtes d'Armor a débuté le 5 janvier 2022 à l'antenne de Lamballe, les critères pour rejoindre les Cadets sont:
Avoir 12 ans dans l'année (année scolaire) entre septembre et décembre pour l'année 2023/2024.
Exprimer ces motivations, être discipliné, être en bonne condition physique, et surtout avoir l'esprit de camaraderie et de cohésion.
Les jeunes doivent apprendre à s’entraider en eux, "on part ensemble, on revient ensemble"
 
5) Avez-vous d’autres choses à ajouter pour inciter les jeunes de 12 à 16ans pour qu’ils souhaitent intégrer les sections Cadets dans les différentes communes de notre département ?
D'autres Sections vont s'ouvrir dans le département en principe à la rentrée prochaine, Loudéac, Saint-Brieuc, une annonce sera effectuée courant juin 2023 à ce sujet.
Nous fonctionnons à Lamballe sur le principe de 1 mercredi sur 2, ensuite chaque antenne est libre d'organiser comme elle l'entend ses sessions.
Nous demandons aux Cadets une présence assidue, d'une part pour la continuité pédagogique, et parce que l'organisation des sessions demande beaucoup de travail, de prises de contact avec les autres associations, avec les autorités, les élus etc.
 
6) Comment vous contacter ? Adresse, mail, site et page Face book
Toutes les Antennes ont une page sur FB.
Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Pour Lamballe: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél: 02 57 18 00 36 (serveur vocal interactif)
Merci à Pascal Lepeytre, pour cette belle rencontre d’un homme , qui comme il le dit « ne se considère pas comme un héros » Mais qui exerce son activité « Bénévole à 100% » , avec passion pour aider et secourir les personnes, que ce soit sur le territoire ou en extérieur .
Grand bravo à tous ceux qui s’engagent, avec passion dans cette association.
Gilles Boulin