La suite de la page Facebook

Rencontre avec Romuald Jaffrain éducateur de jeunes enfants sur notre territoire , qui a choisi de s’installer à son compte en mode « libéral »

Écrit par Gilles Boulin
Affichages : 255
Catégorie :
Rencontre avec Romuald Jaffrain éducateur de jeunes enfants sur notre territoire , qui a choisi de s’installer à son compte en mode « libéral »
 
Être au service des autres et notamment de la petite enfance méritait bien ce reportage et cette rencontre avec Romuald. Ayant l’une de mes filles travaillant dans ce secteur d’activité, mais dans le public . Je comprends aussi pourquoi Romuald a décidé de se lancer en libéral. Il y a en effet un manque de reconnaissance de ce métier pourtant indispensable ,dans tous nos territoires .
Bonjour , quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez choisi de devenir éducateur de jeunes enfants. Pouvez-vous nous raconter votre histoire en quelques dates clés ? Quel a été votre parcours ?


Passionné par les sciences humaines, la psychologie, la pédagogie, j'ai toujours voulu exercer un métier d'accompagnement. J'ai commencé une première année de Licence en Psychologie à Rennes en 2014. J'y ai découvert la psychologie infantile, le développement de l'enfant, ce fût un déclic pour moi. J'ai donc fait le choix en 2017 de passer le concours d'entrée à ASKORIA SAINT-BRIEUC pour intégrer la formation d'éducateur de jeunes enfants. Lors de mes 3 années d'études, j'ai énormément appris sur l'enfant, le parent et la famille au sens large. Au fil de mes stages et de mes rencontres, je me suis spécialisé dans la parentalité, ce fût d'ailleurs le thème de mon mémoire de fin d'étude. Une fois diplômé en 2020, j'ai très vite trouvé un emploi dans une crèche à Langueux où j'exerce encore actuellement.
 
Devenir éducateur de jeunes enfants et ouvrir son "entreprise" en tant que libéral surprenant non? Quelles sont les raisons de cette décision? Le salaire?
Tout est parti des témoignages de parents. Ils ont été nombreux à me confier avoir des difficultés/des inquiétudes/des questions vis-à-vis de leur parentalité. Mais ils ne trouvaient pas forcément les réponses adéquates. Le parent se sent souvent perdu parmi tous les professionnels du médical ou du médico-social, qui sont experts dans leur domaine respectif mais qui n'ont pas forcément les clés pour accompagner la parentalité.
Faire du social en libéral peut paraître contradictoire sur certains aspects. J'ai fait le choix de proposer un tarif inférieur à ce qui se fait en général. Pour permettre à une majorité de parents d'accéder à mon accompagnement. Le système actuel ne me permet pas de faire cela gratuitement, malheureusement.
 
Travaillez-vous en lien avec d'autres professionnels de la petite enfance ?
Oui bien sûr. Mon accompagnement s'inscrit dans un environnement pluri-disciplinaire. Les psychologues, les sages-femmes, les associations comme Douces Graines ou Autisme22, les assistants maternels ou bien encore les animatrices en portage/massage/yoga bébé. J'aime les échanges avec l'ensemble de ces professionnels. Nous avons chacun nos compétences et nous nous efforçons de les réunir pour proposer aux parents/familles un environnement riche et ressourçant. Le territoire de Lamballe est très dynamique. Je cherche toujours à rencontrer de nouveaux partenaires pour enrichir tout cela.
 
Votre activité a-t-elle été réduite pendant cette période sanitaire ? Avez-vous reçu des aides ?
Je me suis installé il y a peu en libéral, je n'ai donc pas été impacté par la crise sanitaire.
 
Que diriez-vous à un jeune voulant franchir le pas et devenir comme vous éducateur de jeunes enfants ?
C'est un métier incroyable. Chaque jour est différent. Cependant, cela demande une grande adaptabilité, un très bon relationnel et nécessite de se former continuellement pour permettre d’accompagner au mieux les familles. Être éducateur de jeunes enfants implique une très grande responsabilité, malheureusement peu reconnue. Nous accueillons et accompagnons de nombreux enfants et parents, dont certains vivent des situations compliquées. Il faut donc être parfaitement conscient de l'importance qu’à notre posture professionnelle. Plus particulièrement en ce qui concerne la discrétion, la confiance, les "conseils", etc.
 
Rappelez-moi votre statut et votre n°de siret ?
Je suis installé en auto-entrepreneur. Mon siret est le 910 048 735 00013 R.C.S SAINT-MALO
 
Comment peut-on vous contacter ? …Adresse, Tel Boite mail? Page ou site Facebook.

Pour l'instant j'interviens uniquement au domicile des parents (ou autre lieu de leur choix) ou visio. Je n’ai pas de cabinet.
On peut me contacter par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., par téléphone au 07 60 06 81 72
Ou via les réseaux sociaux, Facebook @RomualdEducateurLiberal et Instagram @romualdeducateurliberal
Ou via mon site internet www.educateurlamballe.fr
 
Avez-vous d’autres choses à rajouter pour inciter les personnes à venir vous rencontrer ?
Tout d'abord, merci Gilles pour ce super reportage et pour faire vivre avec passion notre vie locale.
Je souhaiterais rajouter une dernière chose. Avec ma conjointe (qui est aussi professionnelle de la petite enfance), nous travaillions depuis plusieurs mois sur un projet nommé PARENTEIZH.
Ce projet prendra la forme d'un magasin dédié à la parentalité. Les familles retrouveront dans un seul et même lieu, de la puériculture (poussettes, mobilier, etc), du jouet 0/6ans, des produits de soins (hygiène/alimentation/allaitement/sommeil), un espace cocooning où je pourrais proposer mon accompagnement à la parentalité et un espace mis à disposition des professionnels et associations du territoire pour proposer des ateliers/conférences dédiés à la parentalité et à la petite enfance.
Nous travaillons étroitement avec les Vitrines de Lamballe et Lamballe Terre et Mer pour trouver un local adapté à cette nouvelle activité. Nous espérons voir ce projet aboutir fin 2022 ou début 2023.
Pour suivre le suivi de ce projet, n’hésitez pas à me suivre sur les différents réseaux sociaux.
 
Comme le dit Romuald c’est un «Passionné par les sciences humaines, la psychologie, la pédagogie, j’ai toujours voulu exercer un métier d’accompagnement ». Belle déclaration en effet .Pour un métier qui n’a de sens que , si l’on aime « l’humain » avant tout .Merci et bonne continuation à Romuald.
 
Gilles Boulin