La suite de la page Facebook

Au 36 rue du Val "Relief Coiffure" d'hier à aujourd'hui

Écrit par Dan
Affichages : 1959
Catégorie :

 

« J’avais rencontré il y a déjà un certain temps , les responsables de « Relief Coiffure » un salon indépendant super sympa tenu par 3 jeunes femmes, qui après avoir travaillé ensemble dans un Salon de coiffure à St-Brieuc, avaient décidé de voler de leurs propres ailes et de s’associer afin d’ouvrir un salon à Lamballe, au 36 rue du val.


Pour la petite histoire, au même emplacement se situait un magasin de tissu « Val tissus » ; il a donc fallu à Lætitia, Magalie, et Estelle du courage pour rénover le magasin afin de recevoir les clients dans un véritable Salon de coiffure.
Le premier février 2001 a donc eu lieu l’ouverture de cet espace dédié à la coiffure .
Cela fait maintenant 19 ans, que le temps passe vite.

Mais aujourd’hui c’est l’heure du confinement. Lætitia, Magalie, et Estelle ne peuvent exercer leur métier. Elles ont bien voulu répondre à mes questions envoyées par mail sur la façon dont elles gèrent cette période difficile, pour l’ensemble des commerces indépendants ne pouvant absolument pas ouvrir.

Voici leurs témoignages et réponses à mes questions.

 

1)Lætitia, Magalie, et Estelle, cela fait 19 ans que vous avez ouvert votre salon indépendant « relief Coiffure »au cœur de ville de Lamballe. J’étais venu vous rencontrer déjà il y a quelque temps. Mais aujourd’hui avec le confinement pouvez-vous me dire comment vous abordez ce problème sanitaire ?

Lætitia, Magalie, et Estelle :À l’annonce prise par le gouvernement le samedi 14 mars au soir ,  nous étions dans l’obligation de fermer le salon Relief Coiffure pour la sécurité de notre clientèle comme pour la nôtre. Nous nous sommes appelées le soir même. Pour toutes les trois cela nous paraissait « Surréaliste ». En plus de 30 ans d’activité nous ne pensions jamais vivre cette situation à cause d’un virus.

2) Quel est votre état d’esprit, dans l’attente de la réouverture de votre salon ?

Lætitia ,Magalie, et Estelle :Nous pensons beaucoup à toutes ces personnes qui sont touchées par le COVID-19 et à toutes ces familles endeuillées. C’est Dramatique ! Économiquement, pour nous, fermer notre commerce, c’est un chiffre d’affaires « zéro » avec des charges fixes qui sont reportées mais pas annulées. Nous savons qu’à la réouverture une demande sera importante mais malheureusement cela ne comblera pas la perte subie.

3) Que pensez-vous des aides annoncées par l’état ? Allez-vous effectuer un dossier en conséquence pour passer ce cap compliqué ?

Lætitia ,Magalie, et Estelle :En ce qui concerne le fonds de solidarité (1 500 €) nous allons passer ce cap difficile sans cette aide de l’État malgré une perte de plus de 50 % de chiffre d’affaires par rapport à mars 2019. Bien sûr, on nous propose un prêt à taux 0 % mais c’est se créer une charge supplémentaire.

4)Avez-vous d’autres choses à dire, ou à rajouter ?

Lætitia ,Magalie, et Estelle :Cette pandémie mondiale marquera nos esprits à jamais, mais nous restons solidaires, optimistes et volontaires !

Merci à vous trois d’avoir bien voulu répondent à mes questions par émail et bon courage. En espérant que ce confinement ne dure pas trop longtemps ; Afin que je puisse vous retrouver en pleine activité le plus vite possible .

Merci Gilles pour cette interview par mail, et continuez à prendre soin de vous et de vos proches.


Pour contact tel Après le confinement : 02.96.50.95.53

Page Facebook : https://www.facebook.com/Relief-Coiffure-564963930317148/