La suite de la page Facebook

Questions à Stéphane Bourd Directeur du Magasin Leclerc de Lamballe.

Écrit par Gilles Boulin
Affichages : 2614
Catégorie :
Centre Leclerc Lamballe
Centre Leclerc Lamballe

Questions à Stéphane Bourd Directeur du Magasin Leclerc de Lamballe.

En préambule à cet article afin de clore toutes polémiques inutiles je tenais à préciser un point important. « J’aime Lamballe » contrairement à ce que certains commentaires avancent, n’a rien de personnel contre le magasin Leclerc.

Ni contre l’ensemble des grandes surfaces de notre territoire. Nous savons qu’elles contribuent comme n’importe quelles entreprises petites, moyennes ou grandes, à la bonne santé de notre économie locale et à l’emploi sur le territoire Lamballe-Armor et Lamballe Terre & Mer.

Pour autant nous sommes aussi une association qui soutient sans ambiguïté, l’ensemble des commerces de proximité des cœurs de villes et cœurs de bourgs de notre territoire. C’est pour cela que nous nous sommes positionnés en faveur d’un juste équilibre entre ces commerces qui représentent aussi un nombre important d’emplois sur notre territoire. Il faut savoir que sans ces commerces, la vie sociale et économique notamment en milieu rural disparaîtrait ainsi que les écoles, etc. Nous sommes aussi un groupe Facebook et une association indépendante de toutes pressions.

C’est pour cela que j’ai souhaité donner la parole aujourd’hui à Stéphane Bourd, Directeur du Magasin Leclerc comme je pourrai le faire à l’ensemble de ses collègues directeurs des autres enseignes sur notre territoire concernant cette période compliquée qui risque malheureusement de durer.

Je lui ai donc téléphoné samedi dernier, afin de lui demander s’il acceptait de répondre à nos questions sur la problématique de cette pandémie concernant son magasin. Il a émis un avis favorable à ma demande. Voici l’intégralité de ses réponses.

1) Comment, en tant que directeur de cette grande surface, avez-vous abordé cette pandémie en sachant qu’elle risque encore malheureusement de durer ?

 

Stéphane Bourd « Nous nous sommes réunis dans la précipitation le dimanche 15/03 mes cadres et moi-même afin de faire un état des lieux et de définir quelles actions nous devions mettre en place afin de protéger nos salariés et nos clients.
Nous savions que nous avions un rôle dans cette crise, et, il nous a fallu rassurer nos salariés, garantir leur protection et maintenir l'ouverture du magasin. 

Malgré la fermeture administrative des concepts (cafétéria, espace culturel, optique, voyage, parfumerie et pressing) nous nous sommes obligés de réintégrer ces personnes, soit 35 personnes, pour celles qui le souhaitaient, dans l'hyper et le drive afin de ne pas actionner le chômage partiel.

Le début du confinement a demandé beaucoup d’adaptabilité de la part du personnel, qu’ils ont parfaitement géré. »


2) Au vu des nouvelles réglementations émises par l’État, suite à cette pandémie, quelles sont les protections vous avez mis en place pour le bien de votre personnel et de vos clients ?

Stéphane Bourd « Dès le départ nous avons mis en place les plexis aux caisses afin de protéger nos hôtesses de caisses, nous avons signalé au sol un espace d'1,5 mètre par des bandes orange afin que nos clients respectent cet espace lors de leur passage en caisse ou lors de l'attente devant les rayons traditionnels (boucherie, charcuterie traiteur, fromage coupe, poissonnerie, fruits et légumes, boulangerie pâtisserie et bien sûr l’accueil). 

Tous les matins nos chariots sont rentrés à l'intérieur du mail et désinfectés, une fois les courses effectuées le client dépose son chariot dans le parc sur le parking, ces chariots sont repris par notre personnel et désinfectés. Des gants, des lingettes et des gels hydroalcooliques sont à la disposition de tout notre personnel afin de les protéger et de nettoyer régulièrement le poste d’encaissement par exemple. Depuis malheureusement seulement 1 semaine, des masques ainsi que des visières sont disponibles à tout mon personnel. Un vigile a été embauché afin de faire respecter l'entrée d'un seul client par chariot et faire respecter l'espace d’un mètre lors du passage en caisse.

 Nous avons également réorganisé nos heures de ménage afin qu’il mette l'accent sur le nettoyage de désinfection des locaux sociaux (salle de pause, poignée de porte, rampe d’escalier, etc. …). 

Enfin nous diffusons les mesures barrières sur des écrans dans la galerie, par message vocal par la radio du magasin, et par notre personnel qui est particulièrement impliqué que je remercie. » 

3) Avez-vous des difficultés en cette période de pandémie pour l’approvisionnement de votre Magasin ?

Stéphane Bourd « Je dirais que nous avons toutes les familles de produits, mais nous n'avons pas toutes les références que nous pouvions suivre avant cette crise. En effet les industriels sont comme nous, confronté à des problèmes de personnel (garde d'enfants, arrêt de maladie, difficulté de garder tout le personnel pour respecter les gestes barrières…) et à une forte demande du fait de l'arrêt de la restauration et des écoles, malgré tout l'essentiel est livré. »


4) Quels sont les produits les plus achetés dans cette période d’incertitude ?

Stéphane Bourd « Les produits les plus achetés sont les produits courants (pâtes, riz, conserves de légumes, farine, pain de mie, etc..) mais également les fruits et légumes.

Globalement nous constatons que nos clients se servent plus dans les rayons libre-service que dans les rayons traditionnels. »


5) Avez-vous changé vos horaires d’ouvertures durant cette période ?

 

Stéphane Bourd « Suite à l'arrêté municipal du 23/03/2020, nous ouvrons notre magasin à 9h00 et le fermons à 18h50 au lieu de 19h50.  

Seul le drive ouvre à 10h30 pour fermer à 18h50, ceci pour assurer la préparation et la livraison des commandes, en effet les commandes au drive sont passées de 180 commandes/jour avant la crise à 330 commandes/jour. En effet, nous ne sommes plus en mesure d'assurer notre charte drive (livraison sous 2 heures après la commande), nous sommes plutôt à j+1 voir j+2, malgré le renforcement des équipes (embauche de saisonniers), nous refusons ou repoussons régulièrement des commandes drive afin de sauvegarder la sécurité du personnel ainsi que les conditions d'hygiène des commandes. »

6) Avez-vous d’autres choses à dire, ou à rajouter ?

Stéphane Bourd « Concernant l'ouverture du Brico/Jardi Leclerc, où beaucoup de commentaires ont été faits sur votre site, je tiens à préciser que nous respectons l'arrêté préfectoral qui nous autorise l'ouverture de ce magasin et que toutes les règles d'hygiène afin de protéger nos salariés et nos clients sont appliqués au même titre qu’à l'hypermarché. 

Enfin pour le respect de nos salariés, il est aussi important que tous les clients respectent les gestes barrières et nos consignes de sécurité que nous avons mis en place pour le bien-être de tout le monde, MERCI et PRENEZ SOIN de VOUS », Stéphane Bourd.

 

Merci à vous Monsieur Bourd, d’avoir bien voulu répondre à mes questions Par ÉMAIL et bon courage à vous et à l’ensemble de vos collaborateurs quelques soient leur fonction.

Gilles Boulin