La suite de la page Facebook

Question ouverte à Philippe Hercouët , maire de Lamballe- Armor...

Écrit par Gilles Boulin
Affichages : 384
Catégorie :
Juste un petit mot et une question à Philippe Hercouët , maire de Lamballe- Armor
Monsieur le maire,

Plusieurs journaux locaux de notre territoire soulignent que vous et la majorité en place soutenez l’ensemble des petits commerces.
Dans un article de Ouest-France du mercredi 11 novembre 2020 vous affichez(je vous citevotre volonté d’agir. » En précisant « Nous participons financièrement à la campagne de communication en mettant par exemple à disposition les sucettes publicitaires » et vous continuez en précisant que « vous contribuez à un soutien social et humain. » En terminant par « C’est à nous tous consommateurs de soutenir nos commerces ». Cela me semble parfait et je ne peux qu’applaudir à ces propos.
 

Pour autant, il y a quelques jours j’ai appris par un commerçant du quartier de St-Martin connu pour son sérieux, qu’un maire adjoint lui avait précisé le refus de mise en place d un barnum pour l accueil de sa clientèle durant ce contexte de la covid 19 .
Autorisation refoulée, « car il était dans un secteur classé au vu de l’église de st Martin. »
Ce barnum sert à abriter ses clients en cas de pluie, puisque dès le départ, il a respecté la distanciation demandée par les nouvelles mesures sanitaires et ne faire rentrer que 3 personnes à la fois à l’intérieur de son commerce.
D autant plus que cela génère un surcroît de travail pour lui dans un contexte déjà bien entaché.
Cette protection de l’ensemble de sa clientèle me semblant en effet parfaitement adéquat à la situation sanitaire.
Voici ma question ?
Ne pourrait-on pas en cette période être un peu plus compréhensif et tolérant ? À la vue des circonstances exceptionnelles du moment. Afin d’éviter ces tracasseries administratives ?
Dans l’attente si possible d’une réponse, recevez Monsieur le maire mon profond respect pour les fonctions républicaines que vous exercez avec l’ensemble des élu·e·s.
 
Gilles Boulin

Fondateur du collectif et du groupe citoyen « j’aime Lamballe »